Le guide de la recherche des parrainages

Comment se passe la recherche des parrainages ?

Pour être candidat à la Présidence de la République française, il
faut obtenir au minimum 500 signatures d’élu·es réparties sur au moins
30 départements.

Le dépôt des parrainages proprement dit n’est possible qu’à partir de la publication du décret de convocation des électeurs pour l’élection du Président de la République : celui-ci est généralement publié deux mois seulement avant le premier tour du scrutin, et la période de dépôt ne dure qu’un peu moins d’un mois. De plus, chaque élu doit individuellement faire enregistrer son parrainage, et les candidat⋅es ne peuvent pas les collecter et les déposer eux et elles-mêmes.

Par ailleurs, chaque élu⋅e ne peut parrainer qu’un unique candidat pour l’élection : la compétition entre les candidats peut donc rapidement devenir féroce.

C’est pour ces raisons que la recherche des parrainages commence dès maintenant, en sollicitant auprès des élu⋅es la un engagement moral à parrainer la candidature de Jean-Luc Mélenchon lorsque le dépôt des candidatures sera possible. Cet engagement sera formalisé par la signature d’un formulaire d’engagement à parrainer.

Avant le rendez-vous

L’application vous permet d’indiquer les maires avec lesquels vous comptez prendre rendez-vous et de vérifier qu’une autre personne ne s’en charge pas déjà (elle vous permettra aussi d’indiquer le résultat de votre entrevue avec le maire).

Appelez ensuite le secrétariat du maire pour demander à le rencontrer : vous trouverez les informations de contact sur la fiche du ou de la maire concernée sur l’application de parrainage (ces informations peuvent être périmées ; si vous ne parvenez pas à contacter la mairie, vérifiez qu’elles sont bien à jour).

Pensez à télécharger la lettre aux maires de Jean-Luc Mélenchon, dont vous pourrez reprendre les arguments dans vos discussions avec les élu⋅es. Le document comporte aussi le formulaire d’engagement à imprimer à faire signer. Vous devez impérativement imprimer ces deux documents avant de rencontrer les élu⋅es.

Pendant le rendez-vous

Demander un parrainage ne signifie pas demander un soutien ou une adhésion à Jean-Luc Mélenchon et à l’Avenir en commun.Vous sollicitez l’engagement à parrainer des maires et des autres élu⋅es parce que l’expression du pluralisme dépend d’eux. Vous en appelez à leur indépendance d’esprit : en parrainant la candidature de Jean-Luc Mélenchon, ils et elles rendent possible l”expression du débat démocratique en France.

Vous devez remettre à l’élu⋅e une copie de la lettre de Jean-Luc Mélenchon aux maires de France, et lui proposer de signer dès maintenant le formulaire d’engagement à parrainer Jean-Luc Mélenchon. Si votre interlocuteur souhaite réfléchir, vous pouvez lui laisser la copie du formulaire. Selon ses préférences, il pourra l’envoyer lui-même (par courrier postal ou par courrier électronique, coordonnées directement indiquées sur le formulaire) ou vous le remettre lors d’un second entretien.

Si l’élu⋅e ne souhaite pas parrainer Jean-Luc Mélenchon, demandez-lui s’il ou elle veut bien vous en donner les raisons, qui permettront d’identifier s’il peut être utile de recontacter l’élu⋅e à une date ultérieure.

Après le rendez-vous

Une fois l’entretien réalisé, vous pourrez en indiquer le résultat
sur la fiche de l’élu⋅e dans l’application de parrainages. Cela vous
permettra d’envoyer numériquement le formulaire de parrainage si vous l’avez déjà fait signer, ou d’indiquer que l’élu⋅e souhaite l’envoyer lui ou elle-même (pour que l’équipe de campagne puisse le ou la relancer si nous ne recevons rien).

En cas de refus, en connaître les motivations permettra à l’équipe de campagne de déterminer s’il est utile de recontacter l’élu⋅e à une date ultérieure.

Une écharpe tricolore de maire posée sur une surface

Qui sont les élu⋅es qui peuvent parrainer une candidature ?

L’application ne gère pour le moment que les maires et maires délégué⋅es. Cela ne doit pas vous décourager de solliciter d’autres élu⋅es disposant du pouvoir de parrainer une candidature à l’élection présidentielle. Attention toutefois à ne pas solliciter des élu⋅es dont le mandat est renouvelé avant l’élection présidentielle (conseillers départementaux et régionaux, membres de l’assemblée des français de l’étranger).

Les élu·es détenteurs d’un ou plusieurs des mandats suivants peuvent parrainer une candidature pour l’élection présidentielle :

  • Les maires. les maires délégué·es et les maires d’arrondissement de Paris, Lyon et Marseille ;
  • Tous les conseillers de Paris ;
  • Les présidents des communautés de communes, des communautés d’agglomération, des communautés urbaines et des métropoles ;
  • Tous les conseillers de la métropole de Lyon ;
  • Les conseillers départementaux et les conseillers régionaux (attention : ceux-ci sont renouvelés en juin, il vaut mieux éviter de les contacter avant) ;
  • Les conseillers des autres collectivités de rang départemental et régional (Alsace, Corse , Guadeloupe, Guyane, Martinique) ;
  • Les député·es, les sénateurs et sénatrices, ainsi que les parlementaires européens de nationalité française et élu·es en France ;
  • Les conseillers de l’Assemblée des Français de l’Étranger (qui sont renouvelés en mai) ;
  • Les membres des Assemblées des Territoires d’Outremer (Polynésie française, Wallis et Futuna, Saint-Barthélémy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon), et les membres des trois Assemblées de Province de la Nouvelle-Calédonie

Parmi ceux-ci les maires représentent l’écrasante majorité des parrainages disponibles, avec plus de 35 000 communes.