Policiers : une manifestation qui menace les institutions

Le 19 mai 2021, suite à la manifestation de syndicats policiers devant l’Assemblée nationale, Jean-Luc Mélenchon tenait une conférence de presse aux côtés des députés insoumis Mathilde Panot, Adrien Quatennens, Ugo Bernalicis et Manuel Bompard.

Le président du groupe « La France insoumise » à l’Assemblée nationale a dénoncé une manifestation qui montre la dilution de l’autorité de l’État alors que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin participait à ce rassemblement qui a mis en cause la justice. Il a pointé du doigt le caractère factieux de cette manifestation alors que le secrétaire général du syndicat Alliance Police a déclaré que « le problème de la police, c’est la justice ».

Alors que certains cherchent à attiser les tensions dans la société, Jean-Luc Mélenchon a appelé à la paix civile et a rappelé que le rôle des policiers en République est de servir et d’obéir, pas de menacer la Justice.

Concernant les sujets directement liés à l’organisation de la Police, le député insoumis a expliqué qu’il y a un problème dans la lutte contre la délinquance avec le manque de recours au renseignement et aux méthodes scientifiques, de même qu’un manque de moyens pour rénover les commissariats. Jean-Luc Mélenchon a aussi rappelé qu’on meurt quatre fois dans la police et la gendarmerie de suicide qu’en mission. Il a appelé, enfin, à ne pas confondre les organisations policières qui tiennent des discours factieux avec la masse des policiers qui ne partagent pas ces orientations, expliquant qu’il ne peut y avoir de séparation entre la police et le peuple puisqu’en République, le peuple est maître de sa police.