meeting eau

Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune »

Le 10 avril 2021, Jean-Luc Mélenchon était en meeting en réalité augmentée sur l’eau pour contribuer à la votation citoyenne sur l’eau (https://eau.vote​). Il a expliqué que l’eau allait être la question centrale des 10 années à venir et a détaillé tous les enjeux liés à cette question : conflits géopolitiques pour l’accès à la ressource, pollutions par les plastiques et les pesticides, perturbation des courants marins et du climat, pluies diluviennes dues à l’augmentation de l’évaporation et sècheresses qui menacent jusqu’aux installations nucléaires.

Voir le direct >>

Le candidat à l’élection présidentielle a aussi proposé des solutions et des méthodes d’action. La planification écologique, notamment pour réparer les canalisations et limiter les fuites. Mais aussi le protectionnisme solidaire pour permettre la sortie du glyphosate et des pesticides. Jean-Luc Mélenchon a proposé également de mettre en place une règle bleue visant à protéger l’eau et à la remettre en circulation au moins avec une aussi bonne qualité qu’au moment où elle a été prélevée. Il a rappelé sa proposition d’interdire les coupes rases pour protéger les forêts. Il a pointé du doigt le système capitaliste qui autorise les coupures d’eau et a affirmé la nécessité d’un droit à l’eau et de la gratuité des premiers mètres cubes indispensables à la vie. Il a dit son opposition à la privatisation des barrages.

Enfin, Jean-Luc Mélenchon a expliqué que l’eau, bien commun de l’humanité, devait être traitée en pensant la Terre comme la patrie commune du peuple humain. Il a expliqué que la France, puissance universaliste présente sur les 5 continents, avait un rôle à jouer pour permettre la coopération et a rappelé que notre devise, «Liberté, Égalité, Fraternité», pouvait être mise en partage avec toute l’humanité.